La philosophie Ubuntu : un mode de vie

Publié le :

Ubuntu signifie simplement que nous formons tous une seule et même famille. En d’autres termes, « je suis qui je suis grâce à ce que nous sommes tous ». En tant qu’être humain, je ne peux pas vivre isolé. J’ai besoin d’autres êtres humains pour être humain. Je ne serais pas capable de marcher, de parler, d’agir et d’apprendre comme un être humain. Bref, je ne pourrais pas vivre sans les autres. Nous dépendons de la connexion, de la communauté et de la bienveillance – simplement, nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre.

J’ai appris à marcher, j’ai appris à parler, j’ai appris à manger, j’ai appris à danser et ainsi de suite. La vérité cependant est que j’ai appris tout cela d’autres êtres humains. Nous sommes tous interconnectés et notre être dépend des autres. Notre humanité dépend des autres et nous ne pouvons être vraiment heureux que si les autres le sont aussi. C’est le sens fondamental d’Ubuntu. Ubuntu inclut le partage, l’équité, l’hospitalité, la bienveillance, la véracité et tout ce que vous pouvez imaginer de bon.

La signification puissante d’Ubuntu s’accompagne d’une sombre histoire. L’ancien concept africain a été adapté en philosophie dans l’Afrique du Sud post-apartheid, un endroit qui se remet encore d’une longue période de troubles politiques, économiques et culturels qui ont laissé des systèmes sociaux très divisés et inégaux. La philosophie s’est développée comme un moyen de surmonter ces tensions qui tourmentent la société. En se concentrant sur l’humanité de chaque individu, qu’il soit victime ou agresseur, les Sud-Africains visent à se rapprocher de la création d’un pays démocratique. Comme l’a expliqué le militant sud-africain des droits sociaux et archevêque Desmond Tutu, « Mon humanité est liée à la vôtre, car nous ne pouvons être humains qu’ensemble ». Il comprend que le potentiel des êtres humains travaillant collectivement pour atteindre des objectifs est infiniment plus grand que le potentiel de n’importe quel individu.

En tant qu’individus, nous sommes dotés de talents et de forces particuliers. Bien qu’il soit naturel pour nous de vouloir les utiliser pour notre propre progression et notre succès, si nous utilisons ces qualités pour améliorer notre communauté, nous en retirerons des avantages à la fois personnels et sociétaux. Nous n’avons pas à sacrifier le succès personnel pour le succès de la communauté, mais nous devons trouver un équilibre entre les deux.

Comme l’a décrit Nelson Mandela en 2006 :

Un voyageur à travers un pays s’arrêtait dans un village et il n’avait pas besoin de demander de la nourriture ou de l’eau. Une fois qu’il s’arrête, les gens lui donnent à manger, le divertissent.

C’est un aspect d’Ubuntu, mais il aura plusieurs aspects. Ubuntu ne signifie pas que les gens ne doivent pas s’enrichir. La question est donc : allez-vous le faire pour permettre à la communauté qui vous entoure de pouvoir s’améliorer ?.

Quelqu’un peut demander, est-ce qu’Ubuntu est réservé aux Africains ? La réponse est non. Ubuntu n’est pas réservé qu’aux Africains. Ubuntu inclut l’ensemble de l’humanité. Ubuntu transcende les barrières de couleur et de race. Ubuntu transcende les barrières géographiques, les barrières politiques, les barrières religieuses, les barrières de genre, etc. Ubuntu est un mode de vie.

Quelqu’un peut demander, Ubuntu a-t-il disparu d’Afrique ?

La réponse est oui et non. Oui parce que nous voyons plus le contraire d’Ubuntu en Afrique aujourd’hui. L’Afrique est pauvre aujourd’hui et les gens continuent de mourir de pauvreté, de faim, de maladies, etc. Pourquoi ? Parce que nous avons abandonné notre tradition séculaire et notre conception de la vie et avons adopté le contraire qui n’engendre rien d’autre que la haine, la jalousie, la guerre, la famine, etc. Avec Ubuntu, ce monde qui est le nôtre serait un meilleur endroit pour nous tous. Ce n’est que grâce à Ubuntu que ce monde peut connaître la paix. Ubuntu est un principe de base de la vie que tout être humain doit apprendre. Il n’y aurait pas de guerres et il n’y aurait pas de haine. Il n’y aurait pas de pauvreté et il n’y aurait pas de faim. Imaginez un monde où le concept d’ubuntu règne en maître. Quel monde merveilleux ce serait.

D’autre part, la réponse est Non. Pourquoi? Parce qu’ubuntu ne peut pas disparaître du cœur humain. Bien que nous choisissions de faire le mal, au fond de nous, il y a ubuntu. Il y a de la bonté en chacun de nous. Pourquoi? Parce que notre créateur est bon. Nous devons juste ouvrir nos cœurs et laisser Ubuntu régner en maître.

Source :
africaw.com

Voir aussi

Qui était le Dr Cheikh Anta Diop : Figure intellectuelle majeure du XXe siècle

Qui était le Dr Cheikh Anta Diop ? Le Dr Cheikh Anta Diop (1923-1986)...

Que peut apprendre l’Afrique de la Corée du Sud ?

L'Afrique, pourrait-on dire, est l'une des dernières régions du monde à se développer...

Il n’y a pas de développement sans science et technologie

Les progrès technologiques dans les domaines de la santé, de la communication et...
Send this to a friend